Mort sur le Nil

Réalisation : Kenneth Branagh

Casting : Kenneth Branagh, Gal Gadot, Emma Mackey, Armie Hammer, Annette Bening, Tom Bateman, Rose Leslie, Sophie Okonedo…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller

Durée : 2h07

Date de sortie : 9 février 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/SNwmk4-o8hI

Synopsis

Au cours d’une luxueuse croisière sur le Nil, ce qui devait être une lune de miel idyllique se conclut par la mort brutale de la jeune mariée. Ce crime sonne la fin des vacances pour le détective Hercule Poirot. A bord en tant que passager, il se voit confier l’enquête par le capitaine du bateau.

Mon avis

Un film prenant qui fait voyager !

Trop longtemps que je l’attendais, après ces maintes reports, c’est maintenant chose faite et j’ai beaucoup aimé.

« L’argent est le seul ami sur lequel une femme peut compter. »

J’avais déjà beaucoup aimé « Le Crime de l’Orient Express », alors il me tardait de voir cette suite, dont il avait été fait mention à la fin du précédent d’ailleurs et même s’il n’y a aucun lien entre les deux, si ce n’est notre inspecteur, ce fut de nouveau un vrai plaisir. Comme point commun, on peut aussi retrouver ce petit côté huis clos, oubliez le train, ici, nous serons dans un bateau, pour une croisière de luxe, un peu rétro et qui va se révéler finalement plus mortelle que jamais. Néanmoins, il y a aussi des scènes qui nous font sortir du lieu à quelques reprises, notamment avant le crime, qui viennent d’autant plus mettre en avant cette nécessité de s’enfermer, de garder suspects et victime au même endroit, pour ainsi mettre en place une ambiance tout à fait prenante. On peut souligner le voyage que l’on entreprend également, à travers l’Égypte, il faut absolument noter la beauté des paysages qui vont nous entourer tout au long de ces pérégrinations, de ces couleurs chaleureuses et de ce dépaysement incroyable qu’il nous fera vivre. La réalisation de Kenneth Branagh ne déçoit pas encore une fois, j’aime toujours autant son dynamisme, qui donne un vrai modernisme à un univers qui n’est pourtant pas réputé pour l’être et il nous offre un visuel qui ne manque pas de piquant. On peut également souligner les efforts produits en matière de reconstitution, que ce soit au niveau des looks, des technologies utilisées ou des techniques d’enquêtes, c’est rondement mené et j’apprécie particulièrement l’immersion que cela amène. En ce qui concerne le scénario, c’est évidemment l’adaptation du roman d’Agatha Christie, que je ne connais pas personnellement, mais ça ne m’a pas empêché de savourer la mise en place délicieusement complexe de cette intrigue. Comme pour le précédent opus, je suis sous le charme de l’intelligence de la mise en scène du récit, qui se construit peu à peu, qui met en place les pièces de son puzzle doucement, sans que jamais l’on entrevoit la vérité dans son entièreté. Effectivement, elle nous est offerte qu’au moment voulu, dans toute sa splendeur, dans tout son spectacle, c’est clairement pour ce moment, pour l’explosivité de ce dénouement, que j’ai tant aimé l’expérience. Nous irons de surprises en surprises, lorsque l’on croit tenir le coupable, les éléments viennent nous contredire et nous nous rendrons vite compte que rien n’est aussi simple, que l’assassin possède de multiples visages, que personne n’est totalement innocent finalement. Quant au casting, il est à mon sens au rendez-vous, Kenneth Branagh est toujours aussi bon dans ce rôle, je suis inévitablement fan de Gal Gadot, le performance d’Emma Mackey m’a bluffé et j’ai eu un vrai coup de cœur pour la présence de Tom Bateman.

En bref : Un film qui nous offre dans un premier temps, un voyage extraordinaire, d’une beauté saisissante, qui se verra teinté de noirceur par l’univers, par ce huis clos extrêmement prenant, qui fait monter le suspense avec brio et qui nous offre une intrigue intelligente par sa complexité, par son dénouement ô combien surprenant !

8/10

3 réflexions au sujet de « Mort sur le Nil »

  1. Ouh là, attention, Hercule Poirot n’est pas inspecteur ! Il est détective privé, comme Sherlock Holmes (sauf qu’il est belge).
    Je suis bien moins emballé par ce film, j’avoue. Pas vraiment fan de cette Egypte artificielle et de cette croisière un peu clinquante. Mais je n’étais pas non plus très satisfait après le voyage dans « L’Orient-Express ». Je dois être un client trop exigeant. 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s