Perdus dans l’Arctique

Réalisation : Peter Flinth

Casting : Nikolaj Coster-Waldau, Joe Cole, Charles Dance, Heida Reed, Ed Speleers, Diarmaid Murtagh, Gísli Örn Garðarsson, Sam Redford…

Nationalité : Islandais, danois

Genre : Drame

Durée : 1h42

Date de sortie : 2 mars 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/z-mmXK4QPMA

Synopsis

En 1909, une expédition danoise en Alabama, menée par le Capitaine Ejnar Mikkelsen, a pour but de réfuter l’appartenance du nord-est du Groenland aux Etats-Unis, une appartenance ancrée dans l’idée que le Groenland est divisé en deux territoires différents. Laissant son équipage à bord du bateau, Mikkelsen part en traîneau sur la glace en compagnie de son novice Iver Iversen.

Mon avis

Un film terriblement prenant !

Voilà une sortie Netflix qu’il me tardait de voir et que j’ai tout particulièrement apprécié d’ailleurs.

« Les grandes découvertes se font avec ou sans notre survie. »

Je dois dire que je ne connaissais pas du tout ce problème d’appartenance qui a pu exister autour du territoire du Groenland, ni que les enjeux avaient pu être d’une si grande importance dans la bataille qui régnait entre ces deux pays. Une question qui a causé de nombreux dégâts, notamment au cours d’expéditions qui ont revêtu de grands dangers, tout ça, pour que des gouvernements puissent se targuer d’être les véritables possesseurs d’un bout de terre, mais évidemment, ce n’est pas eux qui ont pris les risques. Ce sont des explorateurs au courage extraordinaire, qui peut confiner à la folie, au vue des moyens dérisoires qu’ils possédaient et de l’hostilité des paysages qu’ils vont devoir traverser, coûte que coûte, avec leur seul talent, ainsi que leurs connaissances de ce milieu. Et croyez-moi, j’étais très loin de m’attendre à une aventure aussi brutale, qui nous montre une réalité pour le moins percutante par la violence de ses décisions, des sacrifices qui seront faits et par ses vies maltraités par les éléments, par une nature inhospitalière. La réalisation de Peter Flinth est tout simplement bluffante, il ne nous a rien caché de ces paysages extrêmes, de ces voyages qui ont été entrepris pour la science, mais surtout pour un certain honneur, celui de tout un pays. Visuellement, l’immersion est totale, ce froid glacial, mortel même, nous prendra dans ses griffes, pour ne jamais nous lâcher, cet ennemi de chaque instant, ce danger omniprésent, qui peut tout faire basculer et qui fait souffrir de la première, à la dernière minute. En ce qui concerne le scénario, je l’ai trouvé parfaitement écrit, simple en apparence, c’est le récit d’une histoire presque incroyable, tant elle paraît extraordinaire, tant le courage de ces deux hommes inspire le respect et pousse à l’admiration. Les intrigues autour de l’exploration sont nombreuses, néanmoins, rares sont celles qui nous les font partager avec autant de véracité, dans ce qu’elles ont de meilleures, mais surtout, dans ce qu’elles revêtent de pire, les épreuves terribles que les héros traversent. Le rythme se fait alors saisissant, les rebondissements sont nombreux, nous montrant ces décisions qu’il faut prendre en quelques secondes, parce que votre survie se joue en si peu de temps et que la moindre incertitude peut signifier la mort. Mais c’est également une psychologie extrêmement fine qui est mise en avant, cette frontière mince qui conduit rapidement à la folie, parce que parfois, la folie est la seule chose qui reste pour tenir, pour ne pas s’écrouler complètement et se laisser plonger dans les profondeurs de son esprit. Quant au casting, il est absolument parfait, le duo Nikolaj Coster-Waldau/Joe Cole est incroyablement crédible et Heida Reed joue un joli second rôle tout en douceur. 

En bref : Un film d’exploration extrême, qui ne nous épargne aucune des horreurs qui ont eu lieu, des sacrifices qui ont été nécessaires, des souffrances physiques, mais surtout morales de ces hommes à la volonté de fer, qui ont tout donné pour leur pays, ainsi que pour leurs convictions et la science, celles de connaissances qui seront gravées dans le marbre, dans l’Histoire !

8/10

4 réflexions au sujet de « Perdus dans l’Arctique »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s