Jurassic World : Le Monde d’Après

Réalisation : Colin Trevorrow

Casting : Chris Pratt, Bryce Dallas Howard, Laura Dern, Sam Neill, Jeff Goldblum, DeWanda Wise, Mamoudou Athie, Isabella Sermon…

Nationalité : Américain

Genre : Action, aventure

Durée : 2h26

Date de sortie : 8 juin 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/8UZ6NOLR9sQ

Synopsis

Quatre ans après la destruction de Isla Nublar. Les dinosaures font désormais partie du quotidien de l’humanité entière. Un équilibre fragile qui va remettre en question la domination de l’espèce humaine maintenant qu’elle doit partager son espace avec les créatures les plus féroces que l’histoire ait jamais connues.

Mon avis

Un troisième opus toujours aussi passionnant !

C’était évidemment une grande attente pour moi et autant dire que j’ai passé un merveilleux moment.

« Le pouvoir génétique a été libéré. »

Comme beaucoup, c’est une saga qui a bercé mon enfance avec sa première trilogie, alors avec cette seconde, j’ai retrouvé ce que j’avais tant aimé, une nostalgie qui en fait clairement la force et qui joue agréablement avec nos souvenirs, pour nous replonger dans l’ambiance. Ce dernier opus ne déroge pas à la règle, notamment avec de très nombreux clins d’œil, que l’on prend un plaisir monstre à remarquer, mais aussi avec ce choc des générations, puisque les deux trilogies vont se confronter dans ce nouvel épisode, pour notre plus grand bonheur. Un grand moment que tous les fans attendaient, qui a une véritable importance, il n’est pas là seulement pour faire beau, même si le marketing y tient une place non négligeable, on ne va pas se mentir, c’est un élément clé, qui viendra ajouter une tout autre dimension et une dose d’émotions incroyable. Cette fois les dinosaures seront au cœur de nos vies, autant dire que la cohabitation n’est pas des plus simples, entre les accidents graves, les maltraitances, les trafics en tous genres, les hommes souffrent autant que les bêtes et comme toujours, il nous en faut toujours plus, la cupidité de notre société ressortira d’autant plus. La réalisation de Colin Trevorrow est toujours aussi efficace, elle nous immerge pleinement dans cet univers que nous aimons tant, nous faisant découvrir de nouvelles espèces, mais aussi d’autres que l’on connaît très bien et qui ont fait les grandes heures de la première trilogie. Visuellement, c’est évidemment réussi, les effets spéciaux tiennent une place primordiale, rendant les scènes plus vraies que nature, toujours plus grandioses, toujours plus impressionnantes, pour rester le fer de lance de cette franchise, ce qui en fait toute son authenticité. En ce qui concerne le scénario, c’est la suite directe de son prédécesseur, avec les conséquences qui découlent de l’ultime décision qui a été prise, celle qui fait que nous allons devoir vivre avec ces espèces depuis longtemps disparues, un point qui vient ajouter un nouveau souffle, ainsi que de multiples possibilités. Bien sûr, l’intrigue ne sera pas la plus complexe qui soit, elle conserve les mêmes ficelles, que nous connaissons bien maintenant et même si nous ne serons que peu surpris par la tournure des évènements, elle reste pour le moins efficace. Effectivement, on ne va pas se mentir, il n’y a pas besoin de beaucoup plus, ça fonctionne à merveille, on se laisse prendre au jeu et on le fait avec un bonheur toujours renouvelé, parce que c’est la force de nos souvenirs, parce que ça parle à de multiples générations. Alors, émotionnellement, c’est également un moment d’anthologie, rien que par cette rencontre entre anciens et nouveaux, ce moment sera sûrement le plus intense que nous puissions vivre, riche de symboles, il sera la plus grande force de cet opus, celle qui marquera nos mémoires pour longtemps. Quant au casting, il est extrêmement riche, Chris Pratt est toujours aussi à l’aise dans ce rôle, je suis toujours aussi fan de Bryce Dallas Howard, je trouve Isabella Sermon plus touchante encore et bien sûr, on ne peut pas passer à côté du trio de légendes Laura Dern/Sam Neill/Jeff Goldblum.

En bref : Un troisième opus qui vient clairement boucler la boucle, qui nous offre un retour dans le passé extrêmement symbolique, entre ancienne et nouvelle garde, pour nous offrir un moment de nostalgie extraordinaire, un retour en enfance qui fait du bien, qui nous touchera en plein cœur, même si nous ne serons que peu surpris, l’ensemble fonctionne à merveille !

9/10

8 réflexions au sujet de « Jurassic World : Le Monde d’Après »

  1. Je suis un peu moins enthousiaste que toi, même si j’ai globalement apprécié le film. Il y a des choses qui ne marchent pas : la promesse non tenue de voir les dinosaures et les autres espèces cohabiter (l’idée du marché noir et de la maltraitance des dinosaures était une très bonne idée mais elle n’est pas exploitée), les clins d’œil très appuyés, le scénario qui s’éparpille … MAIS il y a aussi des choses à sauver 🙂 Pour ça, je t’invite à aller voir ma chronique 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. Oh la la, j’ai été le voir et je l’ai trouvé long et pas palpitant. Il avait pourtant un très bon potentiel (je veux dire, la cohabitation entre les humains et les dinosaures, enfin hors d’un parc !!) mais on se retrouve encore une fois dans une zone clôturée, avec un gros méchant qui va forcément mal finir et des gentils qui -bien entendu- ne risquent rien.
    Mais bon, heureusement que tu as passé un bon moment ! Je suis contente pour toi !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s