Black Phone

Réalisation : Scott Derrickson

Casting : Mason Thames, Madeleine McGraw, Ethan Hawke, Miguel Cazarez Mora, Jeremy Davies, Brady Hepner, Derrick Lemmon, Banks Repeta…

Nationalité : Américain

Genre : Épouvante-horreur, thriller

Durée : 1h43

Date de sortie : 22 juin 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/o-tuKGMi_jU

Synopsis

Finney Shaw, un adolescent de 13 ans, timide mais intelligent, est enlevé par un tueur sadique qui l’enferme dans un sous-sol insonorisé où s’époumoner n’est pas d’une grande utilité. Quand un téléphone accroché au mur, pourtant hors d’usage, se met à sonner, Finney va découvrir qu’il est en contact avec les voix des précédentes victimes de son ravisseur. Ils sont aussi morts que bien résolus à ce que leur triste sort ne devienne pas celui de Finney.

Mon avis

Un thriller horrifique absolument bluffant !

En voilà un dont j’attendais beaucoup, j’avais le sentiment qu’il serait au rendez-vous et ce fut plus que ça, une véritable pépite.

« Si tu ne peux pas le faire pour toi, fais-le pour moi. »

Rares sont les bonnes surprises lorsque l’on parle de films d’horreur, surtout ces dernières années, pourtant, celui-ci en est clairement une, incontestablement la meilleure sensation de cette année, à ne surtout pas rater, tant c’est une petite merveille. Pour autant, il est assez éloigné de ce que l’on a l’habitude de voir, c’est d’ailleurs peut-être là, sa véritable force, c’est à mon sens un thriller de grande qualité, doublé d’une petite dose horrifique et d’une touche de fantastique également, un mélange qui fonctionne à merveille. Les sujets peuvent paraître assez classiques, notamment lorsque l’on parle d’enlèvements d’enfants, mais c’est tout l’univers qui entoure ces tragédies, qui en font l’originalité, l’authenticité et qui nous plonge avec angoisse dans cet environnement bien particulier. Un environnement d’une intensité remarquable, qui installe une ambiance exceptionnelle, à travers un quasi huis clos qui nous prend dans ses filets, qui instille une tension savamment étudiée, dont nous prendrons conscience au fil des minutes, tant nous aurons le cœur serré. La réalisation de Scott Derrickson est une sacrée réussite, il renoue avec le succès, il nous prouve une fois de plus, qu’il maîtrise ce genre, lui redonnant enfin quelques lettres de noblesse. Visuellement, c’est absolument saisissant, percutant dès les premiers instants, par cette ambiance très sombre, presque glauque, il y aura peu d’effets spéciaux, mais ils sont parfaitement utilisés, pour nous partager quelques scènes incroyablement frappantes. Jamais on ne cherchera à faire peur, pour simplement faire peur, la tension sera pourtant omniprésente, nous serons pris dans cette situation terrifiante de réalisme, parce que la noirceur humaine qui y est présentée existe bel et bien. En ce qui concerne le scénario, n’oublions pas que c’est avant tout une adaptation littéraire, je ne peux juger de sa fidélité, mais de son efficacité oui et autant dire que ce fut incontestablement le cas. C’est une intrigue merveilleusement écrite, qui nous prend dans ses filets dès les premiers instants, pour ne jamais nous lâcher, elle fera grimper le stress crescendo, en même temps que nos émotions, parce qu’elles tiendront une place primordiale. Elles nous feront partager une histoire finalement tellement humaine, que ce soit dans ses aspects les plus sombres ou les plus beaux, nous faisant vivre un dénouement absolument exceptionnel de symbolisme, qui restera longtemps gravé dans nos mémoires. Quant au casting, il est incroyable, Ethan Hawke y est effrayant de crédibilité, le jeune Mason Thames est absolument bluffant et il en va de même pour Madeleine McGraw, sûrement mon coup de cœur personnel.

En bref : Un film d’horreur tout simplement extraordinaire, l’une des plus belles surprises du genre de ces dernières années, qui élève l’angoisse au rang d’art, nous prenant entre ses griffes, sans jamais nous lâcher, nous faisant vibrer à travers un huis clos saisissant de réalisme par sa noirceur et par l’intensité émotionnelle qui s’en dégage !

10/10

6 réflexions au sujet de « Black Phone »

  1. En lisant ta chronique, j’avais l’impression qu’on n’avait pas vu le même film. J’exagère un peu mais nos ressentis sont totalement différents (c’est ce qui fait aussi la richesse des échanges).

    Pour commencer, j’étais enthousiaste à l’idée qu’une histoire imaginée par Joe Hill soit adaptée sur grand écran par le réalisateur de « Sinister ». Je m’attendais à ce que cette association fasse des étincelles. En réalité, j’ai été déçue pour plusieurs raisons : 1/ Je ne suis pas sûre que l’horreur était vraiment adaptée pour cette histoire parce qu’on passe beaucoup de temps aux côtés des personnages 2/ Il n’y a quasiment pas de tension … à cause de l’antagoniste. Il se tient à distance de ses victimes et surtout, on ne connaît pas ses motivations. Il n’en a peut-être pas mais si c’est le cas, cela aurait pu être expliqué. C’est le flou artistique. Malgré le contexte alarmant, j’avais l’impression que Finney n’était pas vraiment en danger. L’apathie du ravisseur a en partie anéanti la dimension horrifique du film. J’aurais aimé que son attitude soit aussi menaçante que le masque qu’il porte en permanence.

    Par contre, les acteurs jouent bien. Je ne peux malheureusement pas en dire autant d’Ethan Hawke mais ce constat est lié à son rôle et non à ses talents d’acteur. Désolée, je suis un peu dure avec « Black Phone ». J’avais certainement trop d’attentes. Ma chronique sur Instagram ne devrait pas tarder. Tu pourras le défendre bec et ongles 😉

    J’aime

    1. Je comprends, « Sinister » a été un vrai coup de cœur également ! Comme tu l’as vu, ça a été une sacrée claque ce film, en revanche je suis d’accord sur certains points 😉 Pour moi, ce n’est pas un film d’horreur, ce que je dis d’ailleurs dans mon avis, mais finalement, ça ne me dérange pas lol Et je confirme, j’aurai aimé savoir pourquoi aussi, c’est le seul élément qui me manque véritablement !

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s