Là où chantent les Écrevisses

Réalisation : Olivia Newman

Casting : Daisy Edgar-Jones, Taylor John Smith, Harris Dickinson, Michael Hyatt, Sterling Macer Jr, David Strathairn, Garret Dillahunt, Jayson Warner Smith…

Nationalité : Américain

Genre : Drame, thriller

Durée : 2h05

Date de sortie : 17 août 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/EV2VmD5rtwg

Synopsis

Kya, une petite fille abandonnée, a grandi seule dans les dangereux marécages de Caroline du Nord. Pendant des années, les rumeurs les plus folles ont couru sur la Fille des Marais de Barkley Cove, isolant encore davantage la sensible et résiliente Kya de la communauté. Sa rencontre avec deux jeunes hommes de la ville lui ouvre un monde nouveau et effrayant, mais lorsque l’un d’eux est retrouvé mort, toute la communauté la considère immédiatement comme la principale suspecte.

Mon avis

Un film tout simplement sublime !

C’était sûrement l’une de mes plus grandes attentes et ce fut un véritable coup de cœur, une petite pépite.

« Je suis chaque coquillage échoué sur le rivage. »

L’un de ses immenses points forts, réside incontestablement dans son univers, dans son environnement, nous serons au cœur des marais, lieu qui paraît assez hostile et sombre dans l’imaginaire collectif, mais que l’on découvre pleinement ici. C’est d’ailleurs, à mon sens, presque l’acteur principal de ce film, là où tout se joue, la vie, comme la mort, la lumière et l’obscurité, il est partout, il nous obsède, nous fait voyager à travers ses eaux, sous toutes ses formes, animales, comme végétales. Il se dévoile dans toute sa splendeur, même s’il s’avère dangereux par bien des aspects, il recèle également de multiples beautés, d’une poésie quasiment ensorcelante, nous serons littéralement immergés en son cœur, il nous imprégnera à travers chaque pore de notre peau, faisant un peu partie de nous. Mais dans toute cette beauté, réside également la noirceur, celle de l’homme qui vient en pourrir l’âme, par ses erreurs, par ses défauts, venant assombrir sa lumière, il montrera ses aspects les plus durs et les brutaux, qui sauront ressortir avec d’autant plus de force. La réalisation d’Olivia Newman est un véritable petit bijou, elle nous fera littéralement voyager à travers un environnement que nous ne connaissons que peu, elle en sublime tous les détails, même si elle ne nous cache pas ses difficultés. C’est dans une immersion totale que nous partagerons cette aventure, bercés par ses formes de vie, par ses oiseaux, qui y tiennent une place primordiale, symboles d’une liberté, à laquelle tous ne peuvent pas prétendre malheureusement. En ce qui concerne le scénario, c’est une petite merveille d’écriture, adaptation d’un roman, il met en avant un thriller minutieusement mené, qui navigue entre présent et passé, qui met en lumière le chemin de toute une vie, qui a conduit à ce moment tragique. C’est un récit bouleversant, un récit d’abandon, de courage, une véritable leçon de vie, riche de valeurs, même si les chances ne sont pas en notre faveur, nous sommes capables de tout, avec volonté, tout est à notre portée et on peut changer un destin bien sombre, avec un peu d’aide, celle d’âmes qui sauront montrer cette bienveillance qui manque tant au monde. Quant au casting, il est absolument magique d’alchimie, Daisy Edgar-Jones y est tout simplement magistrale, le rôle de Taylor John Smith m’a beaucoup touché, Harris Dickinson est incroyable de nuances et David Strathairn est d’une bonté extraordinaire.

En bref : Un thriller époustouflant, mené de main de maître, il nous fera partager une enquête parfaitement écrite, dont il sera bien difficile de percer les mystères, un récit bouleversant par les destins qu’il met en lumière, par les difficultés d’une vie qui aurait dû connaître bien plus d’innocence et qui nous fera voyager à travers un cadre d’une poésie rare, absolument sublime dans tout ce qu’il représente !

9/10

11 réflexions au sujet de « Là où chantent les Écrevisses »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s