Revoir Paris

Réalisation : Alice Winocour

Casting : Virginie Efira, Benoît Magimel, Grégoire Colin, Maya Sansa, Amadou Mbow, Nastya Golubeva Carax, Anne-Lise Heimburger, Sokem Ringuet…

Nationalité : Français

Genre : Drame

Durée : 1h45

Date de sortie : 7 septembre 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/idHIUQeF_cw

Synopsis

À Paris, Mia est prise dans un attentat dans une brasserie. Trois mois plus tard, alors qu’elle n’a toujours pas réussi à reprendre le cours de sa vie et qu’elle ne se rappelle de l’évènement que par bribes, Mia décide d’enquêter dans sa mémoire pour retrouver le chemin d’un bonheur possible.

Mon avis

Un film bouleversant de sensibilité !

Il m’a immédiatement fait envie, j’espérais pouvoir le voir, c’est chose faite et j’ai passé un très beau moment.

« Je ne suis pas sûre que se souvenir puisse aider. »

Il est toujours difficile d’évoquer les attentats qui ont frappé la France depuis ces dernières années, se pose la question du temps, n’est-ce pas trop tôt, encore trop délicat de remuer ses évènements aussi terrifiants, que nous avons tous vécu et qu’en est-il pour les victimes directes. Bien que ce film aborde cette nuit abominable du 13 novembre, il le fait avec un respect extraordinaire, sans en faire trop, sans tomber dans le spectaculaire, dans le sensationnel et surtout, avec une pudeur, qui me semble tout à fait nécessaire. Je ne vous cache pas que l’instant de l’attaque reste terrifiant, les images sont inévitablement percutantes, pour autant elles sont peu détaillées, presque survolées, on ne cache pas l’horreur de la situation, mais là encore, on y préfère la dignité, plutôt que le voyeurisme. Le but ici n’est pas l’événement en lui-même, mais ce qu’il en résulte, l’après, comment se reconstruire, comment trouver sa place, être le survivant, alors qu’il y a eu tant de victimes autour de nous et ne pas se sentir légitime d’être en vie, à la place de quelqu’un d’autre. La réalisation d’Alice Winocour est d’une sensibilité époustouflante, tout est en nuances, en douceur, malgré la violence inhérente à ces événements, elle a réussi à y insuffler de la beauté, de la tendresse et ça se ressent à travers son style. Visuellement, c’est magnifique, de par les couleurs utilisées, tout en sobriété, on s’immerge dans ce quotidien si difficile, mais où l’espoir est permis, celui d’une vie dont il faut profiter, parce qu’elle ne tient finalement qu’à un fil. En ce qui concerne le scénario, très simple en apparence, le principal ne réside pas dans les faits eux-mêmes, mais dans l’humanité qui en ressort, de ce qu’il reste après cette violence extrême. Comment retrouver une vie normale, faut-il oublier ou se souvenir, comment faire face aux regards des autres, ceux qui ont pitié, qui ne voit plus en vous que cet événement, ceux qui vous en veulent parce que vous avez survécu et comment se reconstruire avec les traumatismes qui vont avec. Quant au casting, il est simplement parfait, Virginie Efira y est bouleversante, Benoît Magimel est incroyable et j’ai eu un vrai coup de cœur pour le rôle de Nastya Golubeva Carax.

En bref : Un film d’une sensibilité rare, qui ne tombe jamais dans le sensationnel, qui aborde les attentats avec pudeur, sans jamais entrer dans les détails, il n’y a pas besoin de plus, pour saisir toute l’horreur de ces instants, qui ont changé des centaines de vies à jamais et qui ont remis en question beaucoup d’autres, dans un futur qu’il faut maintenant savoir appréhender, avec les traumatismes qui restent !

9/10

4 réflexions au sujet de « Revoir Paris »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s