Don’t Worry Darling

Réalisation : Olivia Wilde

Casting : Florence Pugh, Harry Styles, Chris Pine, Olivia Wilde, KiKi Layne, Gemma Chan, Nick Kroll, Sydney Chandler…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller

Durée : 2h03

Date de sortie : 21 septembre 2022

Bande-annonce : https://youtu.be/p_RVQ7-q4Yw

Synopsis

La chronique d’une communauté isolée dans le désert californien en plein coeur des années 1950, au sein de laquelle une femme au foyer voit sa vie être chamboulée.

Mon avis

Un thriller ô combien original et percutant !

C’était une immense attente pour moi, je suis heureuse d’avoir pu le voir et je dois dire que ce fut un vrai coup de cœur.

« Vous êtes digne de la vie que vous méritez. »

C’est un plongeon au cœur des années 50 que nous allons entreprendre, dans ces petites villes bien proprettes que nous avons tous dans l’imaginaire collectif, où rien ne dépasse, tout est calculé au millimètre près et absolument tout se ressemble. Une apparence de perfection qui fait littéralement froid dans le dos, qui paraît immédiatement aseptisée, presque robotique, comme si tout cela n’était qu’une illusion, que ce soit le bonheur ou cette vie quotidienne bien rangée, tout semble littéralement surréaliste, une sensation de faux qui nous saute au visage. Et c’est clairement cette ambiance de suspicion qui fait la force de ce métrage, un sentiment d’appréhension grandissante, de malaise terriblement palpable, dès le début, on sent que quelque cloche et ça n’ira pas en s’arrangeant, l’angoisse viendra nous serrer dans ses griffes, sans jamais nous lâcher. Un mystère qui planera constamment au-dessus de nous, dont il vous faudra de la patience pour en percer tous les secrets, parce que les pièces du puzzle se révéleront lentement, nous maintenant volontairement dans un flou tout à fait étudié et délicieusement prenant. Première fois que je vois Olivia Wilde à la réalisation et je dois dire que je suis assez bluffée par son travail, par sa patte artistique tout simplement sublime, c’est une esthétique de grande qualité qu’elle nous offre. Visuellement, je suis littéralement sous le charme de sa reconstitution de l’époque, les looks, l’architecture, la technologie, rien n’a été laissé au hasard, tout est minutieusement travaillé, pour que nous y croyions sans le moindre doute et c’est pleinement réussi. En ce qui concerne le scénario, c’est à mon sens, son véritable point fort, en plus d’être terriblement original, il est parfaitement aboutit, pour nous livrer une intrigue ultra prenante, qui ne nous laissera pas une seconde de répit. Pour certains, il y aura quelques longueurs, à mon sens, c’est là aussi, tout à fait voulu, parce qu’il faut du temps pour mettre en place cette ambiance extraordinaire, il faut du temps pour que cette psychologie hors du commun se construise et nous offre son plein potentiel. Ce sont des sujets forts qui seront abordés, la place de la femme évidemment, reste l’élément central, ce rôle de parfaite femme au foyer qui ne doit rien attendre d’autre que le retour de son fabuleux mari, ménage, cuisine, être toujours bien habillée et prête à le recevoir une fois sa journée terminée, dans tous les sens du terme. Des réflexions puissantes, qui résonnent considérablement avec nos sociétés, le libre-arbitre, pouvoir choisir ce que l’on souhaite faire de sa vie et la question du bonheur y est primordial, doit-il passer par le regard des autres ou au contraire, faut-il le vivre pleinement par égoïsme. Quant au casting, il est magistral, Florence Pugh ne cesse de me bluffer par son talent, je ne suis pas une grande fan d’Harry Styles, mais il fait plutôt bien le job, Chris Pine fait littéralement froid dans le dos et j’ai beaucoup aimé le rôle d’Olivia Wilde.

En bref : Un thriller époustouflant d’originalité, qui possède une réelle identité visuelle, à travers une esthétique superbement travaillée, tout y est minutieusement traité, rien n’est laissé au hasard, nous offrant un récit qui prend volontairement son temps pour assembler les pièces du puzzle et qui nous livre une histoire percutante dans son dénouement, ainsi que dans les sujets abordés !

10/10

6 réflexions au sujet de « Don’t Worry Darling »

  1. Je crois que je te l’avais déjà dit, ce film ne me tentait pas des masses, d’autant plus que l’affiche ne me parle pas du tout. Mais ton avis est vraiment sympa, ça donne envie de le voir. Cela dit, j’attendrai probablement qu’il soit sur une plateforme de streaming (je pense l’avoir manqué au ciné).

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s