The Boys

Réalisation : Eric Kripke

Casting : Karl Urban, Jack Quaid, Antony Starr, Erin Moriarty, Dominique McElligott, Jessie T. Usher, Laz Alonso, Chace Crawford, Tomer Capon, Karen Fukuhara, Nathan Mitchell, Elisabeth Shue…

Nationalité : Américaine

Statut : En cours

Disponible sur Amazon Prime

Synopsis

Dans un monde fictif où les super-héros se sont laissés corrompre par la célébrité et la gloire et ont peu à peu révélé la part sombre de leur personnalité, une équipe de justiciers qui se fait appeler The Boys décide de passer à l’action et d’abattre ces super-héros autrefois appréciés de tous.

Mon avis

Une série ô combien percutante !

J’avoue avoir mis un peu de temps pour me lancer, pourtant, elle avait tout pour me plaire et croyez bien que j’ai littéralement dévoré les trois saisons disponibles.

En grande fan de super-héros, il était évident que mon attrait se confirme, pour autant, sachez qu’il ne suffit pas d’apprécier ce genre, pour aimer la série, il ne faut pas oublier que c’est très éloigné de tout ce que nous pouvons voir habituellement, pour ceux qui préfèrent le soft, passez clairement votre chemin. Parce qu’ici, les super-héros sont tout, sauf héroïques justement ou en tout cas, derrière la façade, derrière les actes de sauvetage parfaitement médiatisés, pour conserver cette image de justiciers, qui luttent pour la veuve et l’orphelin, se cachent de véritables monstres. Et je pèse mes mots, croyez-moi, de quoi détruire tout ce que l’on pouvait penser, adieu idéaux tout lisses, bonjour la violence, la cupidité et le pouvoir, le tout, amplifier par des dons dévastateurs, qui peuvent détruire et tout laisser en cendres sur leur passage. Pour être honnête, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre, ou quasiment, ils recèlent tous d’une immense part d’ombres, certains sont plus doués de bêtises qu’autre chose, mais les plus dangereux, sont les plus sournois, ceux qui agissent avec intelligence et là, ils sauront nous faire littéralement froid dans le dos. Difficile de lutter contre ces presque Dieux, de montrer aux yeux du monde quel genre de monstre ils sont, de prouver les multiples bourdes et autres accidents liés à l’utilisation de leurs dons, lorsque les médias les portent littéralement aux nues, faisant d’eux de véritables stars, omniprésentes, dans tous les domaines du quotidien. C’est clairement cette autre vision du héros qui fait la force de cette série, à contre-courant de ce que nous connaissons, mais finalement, peut-être bien plus réaliste, parce qu’avec de tels pouvoirs, on se sent évidemment surpuissant et la nature de l’Homme fait qu’il veut inévitablement en profiter, que ce soit pour assoir ses idées ou amasser plus de richesses. Autant dire que la violence se ressent incontestablement visuellement, on ne va pas se mentir, c’est terriblement sanglant, très extrême à tous les niveaux et il faut parfois avoir le cœur bien accroché, mais c’est un aspect tout à fait savoureux également, pour peu que l’on sache dans quoi on met les pieds.

En bref : Une série à l’univers original, bien que les super-héros soient maintenant plutôt classiques, ils se voient totalement détournés ici, une image grandement écornée, mais sûrement plus proche de la réalité humaine, extrêmement violente, elle nous propulsera dans un monde sans concession, à l’intrigue rondement menée, qui saura toujours nous surprendre et nous faire prendre des chemins toujours plus sombres, mais passionnants !

10/10

4 réflexions au sujet de « The Boys »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s