HHhH

Réalisation : Cédric Jimenez

Casting : Jason Clarke, Rosamund Pike, Jack O’Connell, Jack Reynor, Mia Wasikowska, Stephen Graham, Céline Sallette, Gilles Lellouche…

Nationalité : Français 

Genre : Historique, action 

Durée : 2h

Date de sortie : 7 juin 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/pdo7KdisS7I

Synopsis

L’ascension fulgurante de Reinhard Heydrich, militaire déchu, entraîné vers l’idéologie nazie par sa femme Lina. Bras droit d’Himmler et chef de la Gestapo, Heydrich devient l’un des hommes les plus dangereux du régime. Hitler le nomme à Prague pour prendre le commandement de la Bohême-Moravie et lui confie le soin d’imaginer un plan d’extermination définitif. Il est l’architecte de la Solution Finale. Face à lui, deux jeunes soldats, Jan Kubis et Jozef Gabcik. L’un est tchèque, l’autre slovaque. Tous deux se sont engagés aux côtés de la Résistance, pour libérer leur pays de l’occupation allemande. Ils ont suivi un entraînement à Londres et se sont portés volontaires pour accomplir l’une des missions secrètes les plus importantes, et l’une des plus risquées aussi : éliminer Heydrich.

Mon avis

Un film difficile qui fait froid dans le dos !

Voilà un film qui me tentait beaucoup et bien qu’il soit loin d’être forcément joyeux, c’est un vrai coup de coeur.

Alors passons à mon avis.

Bien sûr, des films sur cette période de l’Histoire, il y en a beaucoup, j’en ai vu un grand nombre et pourtant, je ne connaissais pas cette histoire en particulier. Alors évidemment, ce fut une totale découverte pour moi, alors que cet homme va s’avérer être l’une des figures les plus importantes du régime nazi. Je suis vraiment surprise de ne pas en avoir plus entendu parler, au vue de ce qu’il a entrepris durant sa prise de fonction. Nous allons découvrir comment il s’est construit et sachez que derrière cet ascension vers l’horreur, se cache une femme. Une femme qui l’a littéralement pris sous son aile, qui l’a modelé selon ses envies, qui lui a appris l’idéologie nazie, lui faisant miroiter que c’était la seule solution viable, pour sauver leur pays. Étrangement, il est d’autant plus effrayant de voir que le monstre qu’est devenu cet homme a finalement été créé par une femme. Et croyez-moi, ce fut un véritable monstre, il a eu certaines des plus grandes idées de cette période, les plus horribles, les plus violentes, les plus radicales et aucune ne lui a apporté une once de remord. La froideur qui se dégage de lui est sûrement ce qui nous marquera le plus, il n’a absolument plus aucun trait humain, c’est tout simplement l’un des pires meurtriers de ce régime. La réalisation de Cédric Jimenez est incroyablement puissante, il a fait un travail bluffant, digne des meilleurs réalisateurs américains. Il a rendu un ensemble visuellement très sobre, dans des tons extrêmement sombres qui sauront ajouter d’autant plus d’intensité. Je ne vous cache pas que certaines scènes seront extrêmement difficiles, la violence est évidemment omniprésente, rien ne nous est épargné, mais c’est pourtant nécessaire d’en montrer la plus cruelle des vérités. Alors, c’est un film sans aucun doute bouleversant, qui se dessine devant nos yeux, nous serons submergés par les horreurs dont nous serons témoins, mais également par l’espoir qui n’a jamais quitté ceux qui souhaitaient lutter et qui n’ont jamais baissé les bras. Quant au casting, il est littéralement exceptionnel, Jason Clarke est loin d’interpréter un rôle facile, mais il est bluffant, Rosamund Pike est absolument extraordinaire et j’ai adoré le rôle de Jack O’Connell.

En bref : Un film tout simplement fascinant, qui saura nous apprendre beaucoup, qui nous fera partager le pire de cette sombre époque, mais également le meilleur, à travers une histoire bouleversante !

16 réflexions au sujet de « HHhH »

  1. En fait, c’est la même histoire que celle proposée par « Anthropoid » (2016) de Sean Ellis, dont j’ai eu la possibilité de faire la critique (http://wp.me/p5woqV-2Cg). Sauf que dans le cas de HHhH, on peut suivre cette histoire essentiellement du point de vue de Reinhard Heydrich et de sa femme, là ou dans « Anthropoid » on vivait les événements en suivant Jozef Gabčík (Cillian Murphy) et Jan Kubiš (Jamie Dornan), les deux agents qui ont organisé et exécuté l’attentat visant à assassiner Reinhard Heydrich. Il me tarde donc de voir ce film, « HHhH » afin d’avoir une vision différente de cette histoire.

    J'aime

  2. Il me tente énormément. Ce fond historique me tente beaucoup dans le sens où j’aime beaucoup comprendre à travers les yeux des allemands, comment on a pu en arriver là et se faire manipuler par l’orateur qu’est Hitler, merci ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s