Gringo

Réalisation : Nash Edgerton

Casting : David Oyelowo, Joel Edgerton, Charlize Theron, Thandie Newton, Amanda Seyfried, Sharlto Copley, Kenneth Choi, Harry Treadaway…

Nationalité : Américain, australien 

Genre : Action, comédie 

Durée : 1h50

Date de sortie : 9 mai 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/8XTZa1KJN5c

Synopsis

Harold Soyinka travaille pour un groupe pharmaceutique dirigé par Elaine Markinson et Richard Rusk. Lorsque ces derniers décident de se lancer dans le commerce lucratif du cannabis médical, ils envoient Harold au Mexique pour le lancement de leur nouvelle usine de production. Ignorant que la société qu’il représente a trahi un dangereux cartel local, l’employé modèle échappe de justesse à un enlèvement. Perdu au fin fond du Mexique, réalisant que ses patrons ont tout intérêt à le voir disparaitre, pourchassé par les tueurs du cartel et un mercenaire implacable, Harold ne peut compter que sur lui-même s’il veut rester en vie.

Mon avis

Un film finalement extrêmement cynique !

Voilà un film qui m’a immédiatement fait envie et avec lequel j’ai passé un excellent moment.

Alors, passons à mon avis.

« Quel genre d’homme ne croit pas en Dieu ? »

Avant toute chose, je pense qu’il faut absolument souligner que ce film est très loin de n’être qu’une comédie, la bande-annonce était effectivement assez drôle, mais je pense qu’elle est justement légèrement trompeuse et qu’elle mettait trop l’accent sur cet aspect. Alors bien sûr, l’humour est bel et bien présent, on a quelques fous rires, certaines situations sont très cocasses, voire totalement déjantées, mais dans sa majeure partie, le ton est beaucoup plus cynique, c’est presque une véritable satire sociale. On se rendra rapidement compte que c’est beaucoup plus sombre que ce que nous pouvions imaginer, terriblement plus corrosif et que l’image de l’humanité y est terriblement écornée. C’est un univers très particulier qui s’ouvre nous, où barons de la drogue, petits dealers, groupe pharmaceutique et grosses arnaques, vont se mêler dans un imbroglio qui va faire très mal. Je ne vous cache pas que c’est assez violent, ce milieu l’est toujours par définition et il n’y a pas d’exception à la règle ici, certaines scènes sont vraiment sanglantes, mais elles ne sont pas omniprésentes pour autant, on ne tombe jamais dans l’outrance. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Nash Edgerton, très vive, elle est percutante, incisive, presque brutale, mais elle est extrêmement attractive et paradoxalement très naturelle, avec d’ailleurs très peu d’effets spéciaux. Les scènes d’action sont parfaitement réussies, là encore, rien n’est surdosé, ou trop gros, c’est extrêmement réaliste, rien de plus que ce qui existe bien malheureusement. Quant au scénario, je l’ai trouvé vraiment original, peut-être un peu brouillon dans son écriture, ça part peut-être dans tous les sens, mais c’est très riche et finalement, ça conforte le côté déjanté de l’ambiance. On ne s’ennuie pas une seconde, l’intrigue est vraiment bien ficelée, elle nous entraîne dans une aventure haletante, où trahisons et manipulations vont rythmer son déroulement, pour nous livrer une histoire pleine de rebondissements, parfois très surprenants. Au cours des minutes, nous pourrons douter de la bonté humaine, au vu de la violence et de la morale douteuse qui règnent, pourtant, il y a aussi du bon, de la justice et de l’espoir, quelque chose de très touchant. En ce qui concerne le casting, il est excellent, Charlize Theron est bluffante en véritable garce, Joel Edgerton est toujours aussi génial, David Oyelowo est extraordinaire et j’ai un vrai coup de cœur pour Amanda Seyfried.

En bref : Un film beaucoup plus sombre que nous le laissait présager la bande-annonce, non dénué d’humour, il sera surtout extrêmement sarcastique, très violent dans ses sujets et dans le fond très réaliste !

10 réflexions au sujet de « Gringo »

  1. Pour ma part, « Gringo » est un film difficilement classable, car il ne se fixe pas vraiment dans un genre précis, entre la comédie et le film d’action. Le casting permet cependant à l’intrigue de rester suffisamment attractive pour qu’on ne s’ennuie pas. Ce film est finalement miné par une intrigue désordonnée et des personnages très mal conçus. Le rythme est correct et la photographie tout comme l’édition restent très basiques. Un film en fin de compte moyen dont on peut se dispenser.
    Ma note : 12/20.
    Ma critique : https://wp.me/p5woqV-62Y

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s