Les Vétos

Réalisation : Julie Manoukian

Casting : Noémie Schmidt, Clovis Cornillac, Carole Franck, Matthieu Sampeur, Juliane Lepoureau, Lilou Fogli, Christian Sinniger, Michel Jonasz…

Nationalité : Français

Genre : Drame, comédie

Durée : 1h32

Date de sortie : 1er janvier 2020

Bande-annonce : https://youtu.be/dK3ZI48jTSk

Synopsis

Au cœur du Morvan, Nico, dernier véto du coin, se démène pour sauver ses patients, sa clinique, et sa famille. Quand Michel, son associé et mentor, lui annonce son départ à la retraite, Nico sait que le plus dur est à venir. La relève c’est Alexandra, diplômée depuis 24 heures, brillante, misanthrope, et pas du tout d’accord pour revenir s’enterrer dans le village de son enfance. Nico parviendra-t-il à la faire rester ?

Mon avis

Un film plein de tendresse et très touchant !

Je n’avais pas forcément prévu de le voir, mais la bande-annonce m’a tellement plus que j’ai craqué et je ne le regrette pas une seconde.

« On soigne leurs compagnons, leurs amis, leur gagne-pain, les enfants qu’ils n’ont pas eus, les époux qu’ils ont perdus… »

Bien qu’il soit catégorisé dans le registre de la comédie, je trouve qu’il en est très éloigné ou en tout cas, il est totalement opposé à tout ce qui se fait de plus cliché dans le genre et c’est tant mieux. Effectivement, aucune trace de mauvais goût ici, d’humour lourd ou de vulgarité, rien de ce qui est à la mode, mais au contraire, un humour subtil, justement dosé et qui n’en fait pas trop. Ce sont surtout quelques situations cocasses, de bons mots, une franchise parfois très directe, de quoi nous faire rire spontanément et avec un naturel qui fait plus de bien que n’importe quoi d’autre. Et surtout, le plus important ici, c’est que ce n’est pas qu’une comédie, c’est beaucoup plus important que ça, plus profond, c’est simplement un aspect secondaire, un petit plus bien agréable. Mais au-delà de ça, c’est le témoignage d’un métier difficile, très peu reconnu, celui de vétérinaire rural, une profession de plus en plus en danger. Beaucoup ont un jour rêvé de travailler avec les animaux, mais cette spécialisation n’attire malheureusement plus, trop de contraintes, il faut être disponible à chaque heure du jour ou de la nuit et ça, personne ne le veut. Il faut savoir tout faire, soigner les plus petits et les plus gros, faire avec les caractères parfois un peu rustres de la campagne, mais aussi avec les difficultés financières de tout le milieu agricole. On se rend compte des responsabilités immenses qui leur incombent, du poids qui pèse sur eux, même lors de leurs rares moments de repos et de la pression omniprésente pour pouvoir garder la tête hors de l’eau. Alors, Julie Manoukian a su mettre le doigt sur cette situation, avec beaucoup de tact et de pudeur, elle nous en montre toute la beauté, sans pour autant nous en cacher la dureté. Elle le fait avec une véritable finesse, visuellement, son travail est excellent, elle a fait en sorte d’être au plus près de la réalité et de montrer ce métier tel qu’il est, parfois complexe, mais si gratifiant. En ce qui concerne le scénario, il n’a rien de compliqué en soi, il est assez simple, mais l’important n’est pas là, ce qui compte réellement, c’est l’histoire qu’il nous fait partager et c’est en cela qu’il est aussi fort. Je ne m’y attendais pas, mais elle sera d’une tendresse extraordinaire, elle parle de sentiments vrais, le fait avec une authenticité extraordinaire, pour nous toucher en plein cœur. Elle nous offre une leçon de vie, en rien moralisante, elle nous prouve simplement que malgré les blessures, on peut avancer, qu’il ne faut pas oublier le passé, mais en faire le deuil, pour mieux avancer. C’est également un message de pardon profondément émouvant, de celui qui vous libère lorsque vous l’accordez, vous permettant ainsi de construire un avenir plus serein, sans remord, ni amertume. Quant au casting, il est parfait, Clovis Cornillac est meilleur que jamais, j’ai trouvé Noémie Schmidt époustouflante et j’ai eu un vrai coup de cœur pour la jeune Juliane Lepoureau.

En bref : Un film percutant sur la réalité d’un métier, qui nous en montre tous les aspects, du plus beau au plus éprouvant, il met l’accent sur ce que personne ne sait et nous fait partager une histoire tout simplement bouleversante !

14 réflexions au sujet de « Les Vétos »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s