The Danish Girl

Réalisation : Tom Hooper

Casting : Eddie Redmayne, Alicia Vikander, Ben Whishaw, Amber Heard, Sebastian Koch, Matthias Schoenaerts, Tusse Silberg, Adrian Schiller…

Nationalité : Américain, britannique, allemand

Genre : Biopc, drame

Durée : 1h59

Date de sortie : 20 janvier 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/PvDJwyUAcCE

Synopsis

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d’amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, née Einar Wegener, l’artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930.

Mon avis

Un film bouleversant et passionnant !

Ça fait très longtemps que je voulais le voir, j’ai enfin pu trouver l’occasion de le faire et quelle claque.

« Je t’aime, parce que tu es la seule personne qui m’ait rendu possible. »

La question du genre est un sujet assez complexe à aborder, moins de nos jours, même si ça peut rester tabou, mais ça l’est encore plus à l’époque dont on parle ici et c’est bien là tout l’intérêt de ce film. Nous sommes au début du 20ème siècle, une période encore très ancrée dans les traditions, même si les innovations existent, les mentalités ont du mal à évoluer, c’est évidemment le cas de tout ce qui concerne l’orientation sexuelle. En ces temps, où la femme n’est toujours pas jugée à sa juste valeur, où elle doit faire toujours plus ses preuves que les hommes, il n’est bien sûr, pas question de sortir de la normalité d’un couple hétérosexuel. Ceux qui étaient malheureusement différents et qui ne parvenaient pas à le cacher étaient traités comme des malades mentaux, qu’il fallait absolument soigner par des techniques toutes plus cruelles les unes que les autres. Des scènes d’ailleurs terribles, que l’on aura parfois du mal à supporter, moins que des médecins, mais clairement des charlatans, qui n’ont aucune humanité et qui prennent simplement plaisir à torturer. Il est impensable d’imaginer que ça a pu exister, que des hommes sont allés jusque là, parce qu’ils avaient en horreur toutes différences et surtout, qu’ils en avaient pleinement le droit, parce que tout le monde savait. Mais tous n’étaient pas comme ça, certains commençaient à voir que ce n’était pas un choix, mais que l’on naissait ainsi et qu’il fallait tout mettre en oeuvre pour accepter, mais plus encore, pour aider. Et nous allons apprendre l’incroyable histoire de l’un des premiers changements de sexe, à l’époque où la médecine n’était qu’à ses balbutiements, mais où l’on a osé réparer ce que la nature n’a parfois pas bien fait. J’ai tout particulièrement aimé la réalisation de Tom Hooper, la retranscription de l’époque y est absolument sublime, les tons utilisés, la lumière, tout est à sa place, pour rendre une atmosphère incroyable. L’art y tient un rôle extrêmement important aussi, notamment la peinture, qui vient ajouter une beauté et une poésie supplémentaires à l’ensemble, pour nous faire voyager dans un univers à part entière. Le scénario est lui aussi parfaitement écrit, basé sur une histoire vraie, il la respecte, la met en lumière, avec une subtilité extraordinaire et nous fait partager une tranche de vie unique, mais surtout lourde de messages. C’est un témoignage exceptionnel de l’amour le plus inconditionnel qui soit, qui accepte tout, même si ce n’est pas exempt de souffrances, qui comprend mais qui ne juge pas, qui soutient, envers et contre tous. Alors, c’est avant tout une déclaration d’une intensité épatante sur la tolérance, celle dont nous devrions tous faire preuve, d’autant plus à notre époque où nous sommes censés être plus ouverts, malheureusement, des progrès restent encore à faire. Évidemment, les émotions seront au centre de tout, c’est un cocktail d’une puissance effrayante, autant de dégoût face à la haine, que de tristesse ou de joie, parce que la beauté est dans les yeux de celui qui regarde et croyez-moi, elle est bien présente ici. Le duo Alicia Vikander/Eddie Redmayne est tout simplement bluffant, d’une sincérité magistrale et petit coup de cœur personnel pour Matthias Schoenaerts évidemment.

En bref : Un film absolument bouleversant, qui me semble presque nécessaire pour simplement comprendre, sans jugement, avec toute l’humanité dont nous sommes capables et qui nous fait partager une histoire qui restera longtemps dans nos mémoires !

18 réflexions au sujet de « The Danish Girl »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s