9-1-1

Réalisation : Ryan Murphy et Brad Falchuk

Casting : Angela Bassett, Connie Britton, Peter Krause, Oliver Stark, Aisha Hinds, Kenneth Choi, Rockmond Dunbar…

Nationalité : Américaine

Statut : En cours

Synopsis

Du service d’appels d’urgences 911 aux pompiers, secouristes ou policiers, tous ces intervenants sont constamment sous pression, confrontés quotidiennement à des situations stupéfiantes, effrayantes, et parfois même choquantes.

Mon avis

Une série tout en intensité !

En voilà une de laquelle je ne pouvais évidemment pas passer à côté et qui, sans surprise, m’a beaucoup plu, déjà deux saisons de vues et elles m’ont passionnées.

Vous le savez, les séries médicales ou qui s’en rapprochent, me sont forcément destinées, je ne m’en lasse jamais, depuis la toute première que j’ai vue et je crois que ce n’est clairement pas près d’arriver. Cependant, celle-ci est très différente de celles que j’ai l’habitude de voir et c’est pour le mieux, un certain vent de fraîcheur, qui change un peu, qui nous permet finalement une vraie bouffée d’oxygène. Ici, c’est tous les services de secours qui sont concernés, allant du centre d’appel, des pompiers et des policiers, un angle de vue original, que l’on voit peu, mais qui a pourtant une importance cruciale. Ce sont eux qui agissent dès les premiers instants, eux qui viennent à votre secours, qui vous soutiennent dans la panique et la douleur, ce sont eux qui gèrent les plus grosses urgences. Accidents graves, fusillades, prises d’otages, tout ce que l’on peut imaginer de pire, ce sont tous ces services qui entrent en action, qui se protègent également les uns les autres et qui travaillent de concert, pour nous. C’est un formidable hommage pour ces secouristes de l’ombre, pour ce premier maillon de la chaîne, qui n’est bien souvent pas assez valorisé, mais qui a pourtant de grandes responsabilités sur ses épaules. Ce que j’apprécie tout particulièrement, c’est justement le rythme inhérent à leur travail, il est constant, ils sont toujours sous tension, dans une urgence absolue tous les jours, il n’y a jamais aucun temps mort. Alors bien sûr, certains trouveront que c’est peut-être trop rapide, que nous n’avons pas le temps de s’attacher aux différentes victimes, mais c’est justement ce qui fait leur quotidien. Ils interviennent pour sauver dans l’immédiat, mais ce ne sont pas eux qui réparent, ils passent tous le relais ensuite, ils permettent à d’autres de continuer et ils enchaînent sur une nouvelle mission. Chaque épisode apportera son lot d’événements, le stress sera omniprésent, il ne nous lâchera jamais vraiment, tout en étant plus ou moins intense et l’adrénaline ne nous quittera à aucun moment. L’immersion est complète, nous serons au cœur du fonctionnement de chaque service, de leurs protocoles, nous comprendrons comment ils s’organisent et nous serons complètement investis par leurs idéaux. On s’attachera immédiatement à cette équipe, on aura nos préférés évidemment, j’ai beaucoup aimé Angela Bassett, Peter Krause, Aisha Hinds ou Kenneth Choi mais ils pourront nous surprendre par leur évolution, notamment Oliver Stark. Si vous aviez peur d’un manque d’empathie, détrompez-vous, malgré le rythme, les interventions qui se multiplient, le cocktail d’émotions est d’une puissance remarquable et nous poussera toujours plus loin.

En bref : Une série d’une intensité exceptionnelle, qui met en lumière un aspect très différent du milieu médical habituel, qui met les services d’urgence en avant et qui nous propose une intrigue extrêmement forte ! 

12 réflexions au sujet de « 9-1-1 »

Répondre à Kimysmile Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s