Proud Mary

Réalisation : Babak Najafi

Casting : Taraji P. Henson, Billy Brown, Jahi Di’Allo Winston, Neal McDonough, Margaret Avery, Xander Berkeley, Rade Serbedzija, Danny Glover…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller, action

Durée : 1h29

Date de sortie : 23 décembre 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/yd_mBhrN6I4

Synopsis

Une tueuse à gages se découvre un instinct maternel insoupçonné en rencontrant un jeune garçon.

Mon avis

Un film d’action qui envoie !

La bande-annonce m’avait pas mal plu, sorti directement en e-cinéma, j’ai enfin eu l’occasion de le voir et c’était très sympa.

« Son nom est Mary. »

Médiatisé comme un « John Wick » au féminin, il en a effectivement quelques aspects, même si le rendu n’est clairement pas le même, le budget n’étant pas identique non plus, le film se veut plus minimaliste. Il faut être honnête, il restera beaucoup moins impressionnant que ce pendant masculin, moins extravagant, mais parallèlement, il gagne également en réalisme, alors l’équilibre se fait aisément. Plutôt rare de voir une tueuse à gages dans le cinéma, j’ai beaucoup aimé la représentation de cette héroïne ou plus précisément anti-héroïne je dirai même, c’est foncièrement intéressant. Ne pensez pas qu’une femme se veut plus douce, plus tendre, elle fait le job comme les autres, avec la même rigueur, le même sang-froid et avec la même violence. Alors, même si c’est beaucoup moins extrême que ce que l’on a pu voir récemment, il n’en est pas moins que c’est assez brutal, une exécution reste une exécution, même si les cibles ne sont pas des anges. Le milieu n’est pas non plus très glorieux, le quartier est pauvre, ses habitants laissés à eux-mêmes, ils n’ont parfois pas le choix que l’illégalité, pour simplement survivre et c’est un cercle vicieux qui commence. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Babak Najafi, comme je le disais, elle n’a pas le cachet de la saga à laquelle on la compare, mais elle possède une authenticité qui lui est propre et qui me plaît beaucoup. Visuellement, nous sommes dans quelque chose de bien plus sobre, plus dans un certain réalisme, qui place ce film dans une tout autre catégorie, ayant presque un aspect dramatique même. En ce qui concerne le scénario, il n’est pas forcément très complexe, peu surprenant, nous avons rapidement les cartes en mains et le déroulement se fait plutôt classiquement, sans trop de surprise. En revanche, là où c’est étonnant, c’est que cette histoire nous offrira bien plus d’émotions et d’humanité que ce à quoi l’on pouvait s’attendre, une relation très touchante va se tisser et sera clairement le point crucial de l’ensemble. Quant au casting, je suis littéralement fan du rôle de Taraji P. Henson et le jeune Jahi Di’Allo Winston est tout à fait crédible.

En bref : Un film d’action qui n’a pas la prétention d’être absolument extraordinaire, mais qui a de véritables qualités, notamment un réalisme qui apporte une véritable noirceur et une intrigue plus intense en sentiments que prévu !

19 réflexions au sujet de « Proud Mary »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s