The Guard

Réalisation : Peter Sattler

Casting : Kristen Stewart, Payman Moaadi, John Carroll Lynch, Lane Garrison, Julia Duffy, Tara Holt, Cory Michael Smith, Yousuf Azami…

Nationalité : Américain

Genre : Guerre, drame

Durée : 2h01

Date de sortie : 25 juin 2015

Bande-annonce : https://youtu.be/TddjSDB6G8I

Synopsis

Décidée à rejoindre l’armée, Cole, jeune idéaliste, se retrouve affectée dans une prison militaire de haute sécurité. Entre les détenus hostiles, les coéquipiers agressifs, et les règles à faire respecter, son quotidien se révèle vite rude et violent.

Mon avis

Un film difficile et paradoxalement très humain !

Ça fait bien longtemps que je voulais le voir, j’en ai enfin eu l’occasion et quelle belle découverte.

« Personne ne te donnera de médaille pour ce que tu fais ici. »

Guantanamo Bay, prison de haute sécurité si bien connue où les prisonniers sont en fait des détenus, parce que les détenus n’ont aucun droit et ne sont bien évidemment sous le coup d’aucune convention. Une subtilité de langage terrible de conséquences, que je ne connaissais pas, qui nous est expliquée dès les premières minutes et qui plante très clairement le décor. Que ces personnes soient coupables ou non et nous savons tous que toutes ne le sont pas, il est à mon sens inconcevable qu’elles reçoivent ce type de traitement, qu’elles soient torturées jour et nuit, pour le restant de leur vie. Un lieu sous le coup d’enquêtes effroyables de vérités, qui aurait dû fermer depuis bien longtemps et qui continue pourtant ses exactions dans l’ombre, sans que personne n’intervienne. Nous savons tous que l’humanité n’y a pas sa place, il n’y a aucune interaction entre les soldats et les détenus, aucun droit à la parole, il n’y a que la violence et l’indifférence, rien de plus. Alors, il n’était pas évident d’en insuffler, de montrer que c’était possible, ce film le fait pourtant à merveille, avec subtilité, il nous offre un maigre espoir, une lueur appréciable, bien que sûrement anecdotique. La réalisation de Peter Sattler correspond parfaitement au ton voulu, rien n’est en trop, rien n’est surfait, c’est d’une sobriété voulue, qui vient donner toute son importance au sujet et qui n’en démord jamais. Presque un huis clos, c’est extrêmement intimiste, peu de dialogue, tout passe à travers les regards et quelques gestes forts, d’un symbolisme percutant, des scènes qui resteront à jamais gravées dans nos mémoires. En ce qui concerne le scénario, certains le trouveront peut-être linéaire, mais ce n’est pas un film d’action, c’est la construction d’une relation compliquée, qui n’est pas vouée à exister, mais qui va évoluer envers et contre tous. C’est une lenteur assumée, qui donne le temps à la compréhension de chacun, qui met l’accent sur les sentiments qui en découlent, sur la simplicité de ce qui passe entre eux, mais sur la force de ce qu’ils peuvent représenter aux yeux du monde. Quant au casting, Kristen Stewart y est d’une intensité extraordinaire et Payman Moaadi n’est clairement pas en reste.

En bref : Un film terrible sur cette prison effroyable, dont on comprend l’horreur avec subtilité, pas besoin d’être témoin du pire pour l’appréhender et qui nous offre une histoire pleine de cette humanité qui lui manque tant !

8/10

17 réflexions au sujet de « The Guard »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s