The End of the F***ing World

Réalisation : Charlie Covell

Casting : Alex Lawther, Jessica Barden, Wunmi Mosaku, Steve Oram, Gemma Whelan, Christine Bottomley, Navin Chowdhry…

Nationalité : Britannique

Statut : Terminée

Disponible sur Netflix

Synopsis

Un ado psychopathe en herbe et une rebelle en quête d’aventure embarquent pour un road trip d’enfer dans cette série à l’humour noir inspirée d’un roman graphique.

Mon avis

Une série décalée et pourtant totalement addictive !

J’ai voulu tenter cette série Netflix par pure curiosité et j’ai été tellement emballée par ses deux saisons absolument parfaites.

Inclassable, c’est le premier mot qui ressort lorsque l’on regarde cette série, c’est bizarre, déjanté, complètement hors du temps, hors de tout ce qui peut être classique, mais c’est justement là, tout son génie. Dès les premières minutes, c’est néanmoins extrêmement prenant, une langueur irrésistible, une certaine nonchalance, presque un je-m’en-foutisme, un truc totalement improbable, déjà à mourir de rires. On ne sait pas dans quoi on met vraiment les pieds et en réalité, on s’en moque, on se lance dans l’aventure de plein fouet, la suivant totalement dans cette folie qui part dans tous les sens, tout en étant formidablement maîtrisée. Amoureux d’humour noir, c’est pour vous, d’un cynisme décapant, on se moque de sujets pourtant graves, on les manipule, on en ressort toute la quintessence, pour mieux les exposer, dans toute leur formidable noirceur. C’est terriblement caustique, tout est fait dans une subtilité extraordinaire, ce n’est jamais trop lourd, au contraire, c’est toujours finement exécuté et ça atteint son but avec une facilité déconcertante. Lorsque l’on parle de psychopathie, on n’imagine absolument pas en rire autant, ce sera pourtant bien le cas, c’est tellement surréaliste, tellement fou que ce soit abordé avec autant de légèreté, ce sera pourtant bien le cas. Néanmoins, on ne passe pas à côté d’un univers véritablement sombre, qui parle des penchants les plus terribles de l’Homme, d’une violence instinctive, qui peut frapper à tout moment pour soulager une pulsion. Le scénario paraît très simple en apparence, mais ce ne sont justement que des apparences, simplement deux jeunes totalement paumés, en quête d’identité, qui se cherchent et qui pour se trouver, partent en road-trip insensé. Ils ont chacun leurs buts à ce voyage, ils se sont choisis en toute connaissance de cause, alors qu’ils n’ont aucune affinité et ils seront très loin de s’attendre à ce qui va se dérouler. Avec un rythme incroyablement soutenu, des épisodes courts, peu nombreux, on les enchaîne sans voir passer le temps, avec l’envie insoutenable de savoir le fin mot de l’histoire et quelle histoire. Comme tout le reste, c’est un condensé d’improbable, d’impossible, une bulle de loufoquerie, qui fonctionne pourtant à merveille et qui met en scène avec brio, un récit terriblement addictif. On s’attendait à une certaine direction, mais c’est un tout autre chemin que va emprunter ce duo à l’alchimie évidente, ils cherchaient à percer leurs mystères, mais c’est vers tout autre chose qu’ils vont se diriger. Tomber de Charybde en Scylla, c’est exactement l’expression qui colle à leur aventure, ils vont se jeter dans la gueule du loup, sans même le savoir et bien loin d’être fantasmé cette fois, le danger sera réel, l’élément qui sera justement la clé de leur connaissance d’eux-mêmes.

En bref : Une série totalement déjantée, d’un cynisme corrosif, c’est un humour pourtant absolument irrésistible, qui nous fera mourir de rires, alors que l’univers est pour le moins d’une noirceur abyssale, qui nous fera partager le destin de ces deux héros paumés, qui vont se trouver à travers le pire, qui vont se révéler, donner le meilleur d’eux-mêmes, ils vont apprendre à se connaître et faire une équipe bien plus assortie, que tout ce qu’ils avaient pu imaginer !

10/10

12 réflexions au sujet de « The End of the F***ing World »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s