Les Éternels

Réalisation : Chloé Zhao

Casting : Gemma Chan, Richard Madden, Salma Hayek, Angelina Jolie, Barry Keoghan, Kumail Nanjiani, Brian Tyree Henry, Ma Dong-seok, Lauren Ridloff…

Nationalité : Américain

Genre : Fantastique, action

Durée : 2h37

Date de sortie : 3 novembre 2021

Bande-annonce : https://youtu.be/nHcubNwuKFA

Synopsis

Depuis l’aube de l’humanité, les Éternels, un groupe de héros venus des confins de l’univers, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on croyait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement, les Éternels sont à nouveau obligés de se réunir pour défendre l’humanité…

Mon avis

Un film spectaculaire à bien des niveaux !

C’était sûrement l’une de mes plus grandes attentes et pour ma part, ce fut un véritable coup de cœur.

« La fin d’une vie est le début d’une autre. »

Soyons honnêtes, il n’est pas dénué de défauts, je peux comprendre qu’il déplaise, prenant un tout autre tournant que ce à quoi le MCU nous avait habitué, pour autant, c’est une nouvelle phase qui se poursuit et qui ne peut pas se faire sans changement. Nous sommes d’accord, cet opus est avant tout extrêmement introductif, il y a des longueurs inhérentes à l’installation de ce nouvel univers, d’autant plus qu’il est d’une richesse assez extraordinaire et effectivement, ça peut plomber un peu le rythme. Néanmoins, c’est une sensation qui ne m’a pas touchée personnellement, puisque j’ai été absorbée dès les premières minutes, captivée par ce nouvel environnement qui prend vie devant nos yeux et qui va se révéler particulièrement complet. C’est avant tout une véritable mythologie qui se construit, qui prend forme au fil des siècles, qui revisite l’Histoire de l’Homme, depuis son commencement, jusqu’à nos jours, sous l’angle de ces nouveaux héros, présents pour nous protéger, sans jamais prendre part à nos conflits. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Chloé Zhao, peu habituée aux blockbusters, je trouve que son style contemplatif vient justement contrebalancer toute la modernité, l’extravagance des films du genre. Une certaine philosophie, une lenteur étudiée, qui, à mon sens, nous offre des scènes assez sublimes, des instants tout en profondeur, qui ont tout autant leur importance que n’importe quelle scène d’action, apportant un calme bienvenu. Ne vous inquiétez, le spectacle est tout de même au rendez-vous, nous offrant des combats plus grandioses que jamais, à une échelle quasiment divine même, qui ne nous laissent pas une seconde de répit et qui saura nous faire vibrer avec force. En ce qui concerne le scénario, simple en apparence, il ne se détache pas de ce que l’on connaît habituellement, il se révèle surtout dans la complexité de la toile de fond qu’il met en place, pour nous livrer un puzzle passionnant dans son ensemble. Bien que ces héros soient éternels, avec eux, sont abordées des questions finalement particulièrement humaines, trouver sa place, son rôle dans la société, les conflits qui polluent notre Histoire, la vengeance, la colère, la jalousie, l’amour aussi, autant de sujets qui font toute la profondeur de ce récit. Malgré de grandes phases de dialogues, de philosophies même parfois, on ne s’ennuie pourtant pas, pris dans des scènes d’action époustouflantes, on se laisse prendre au jeu et on ne voit clairement pas le temps passer. Quant au casting, je l’ai personnellement beaucoup aimé, en commençant par Gemma Chan que j’ai trouvé très touchante, Richard Madden tient un rôle tout en nuances, Angelina Jolie est à mon sens une véritable force ici et pour ma part, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Lauren Ridloff.

En bref : Un film qui est effectivement très introductif, de fait, il doit mettre en place un univers extrêmement riche, ainsi qu’un panel de personnages important, qui possède un réel aspect méditatif, contemplatif, qui sort de l’ordinaire, mais qui s’accorde finalement très bien au genre, pour venir l’adoucir, le rendre moins extravagant et ainsi, lui apporter une humanité, une profondeur qui n’est pas désagréable, bien au contraire !

9/10

8 réflexions au sujet de « Les Éternels »

  1. Tu as plus aimé que moi, cela va sans dire. Parmi les sujets traités, tu en oubliés un très important : la trahison. C’est à mon avis l’aspect le plus intéressant du scénario qui malheureusement s’étire en longueur. J’ai eu aussi beaucoup de mal à m’attacher ces personnages.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s