In the Shadow of the Moon

Réalisation : Jim Mickle

Casting : Michael C. Hall, Boyd Holbrook, Cleopatra Coleman, Bokeem Woodbine, Sarah Dugdale, Martha Girvin, Rudi Dharmalingam, Juliane Knoppek…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller, science-fiction

Durée : 1h55

Date de sortie : 27 septembre 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/Sn0xjso5O0k

Synopsis

Un policier est obsédé par la traque d’un mystérieux tueur en série dont les crimes défient toutes explications…

Mon avis

Un film incroyablement prenant !

Repéré sur Netflix, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, mais je dois dire que la surprise fut très bonne.

« Parce que maintenant, nos deux vies vont commencer. »

Tout commence par un thriller des plus simples, un tueur en série, un postulat basique, que l’on connaît déjà, mais beaucoup moins lorsque les mêmes meurtres se reproduisent tous les neuf ans, un cycle qui a pourtant tout de l’impossible. C’est là qu’il sort du lot, qu’il devient plus que ça, une petite dose de science-fiction, ou de fantastique peut-être, nous le comprendrons au fil des minutes et c’est en cela qu’il est incroyablement original. Cet élément qui sort de l’ordinaire fera toute la différence, nous offrira un univers passionnant, dont nous voulons absolument percer les secrets et qui se dévoilera petit à petit, dans toute la beauté de sa complexité. Là où l’on pensait ces crimes aléatoires, nous découvrirons que ce n’est pas aussi simple, qu’ils sont finalement tous liés, par un filament subtil, mais ô combien important dans tout ce plan magistral, rien n’est laissé au hasard, croyez-moi. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Jim Mickle, à la fois très moderne, elle saura s’adapter aux différents changements d’époque, pour toujours rester en accord avec ce qu’il se déroule à l’écran. Visuellement, il n’y a rien à dire, les effets spéciaux sont utilisés à bon escient, peu nombreux, ils sont justement dosés, pour quelques scènes primordiales et tout à fait saisissantes. En ce qui concerne le scénario, c’est clairement là, le point fort, à la fois excellent dans l’aspect thriller, c’est également une enquête aux frontières du réel tout simplement fascinante. Nous serons happés par cette intrigue, voulant à tout prix en percer tous les mystères, nous serons complètement investis par cette véritable course contre la montre et je dois dire que je ne m’attendais pas aux multiples surprises qui parsèment notre parcours. Lorsque la haine s’amplifie de génération en génération, lorsqu’une simple petite graine d’idée, devient un véritable vent d’idéaux violent au fil des années, il faut traiter le mal à la racine, avant qu’il ne prenne trop de place et fasse des centaines de victimes. C’est ça qui sera à la base de tout, devenant une histoire finalement beaucoup plus profonde, d’une humanité à couper le souffle et qui deviendra même incroyablement bouleversante dans son dénouement finalement, nous marquant pour un long moment. Quant au casting, il est là aussi au rendez-vous, Boyd Holbrook tient clairement le film sur ses épaules et il excelle, mais Cleopatra Coleman n’est pas en reste, je l’ai beaucoup aimé.

En bref : Un thriller pas tout à fait classique, qui parvient à sortir du lot par l’originalité de son univers, mais qui en garde les codes les plus haletants, pour nous offrir un récit terriblement prenant et fort en émotions !

8/10

14 réflexions au sujet de « In the Shadow of the Moon »

  1. Eh bien voilà une découverte plus qu’intéressant ! De Jim Mickle j’ai vu « Cold in July » (avec Michael C Hall déjà) et le film de pandémie vampirique « Stake land », tous deux assez réussis. Il me tarde donc de découvrir ce nouveau (2019 quand même) film. Merci pour l’info !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s